Asset Managers

 


Voir tous les Gérants
Merci de patienter...Merci de patienter...

Actualités

 

27 Sep 2021

Interview croisée d’Antoine Briant (amLeague) et des associés de WS Partners

Interview croisée d’Antoine Briant, CEO d’amLeague et des associés de WS Partners. Ces derniers ont créé un nouvel indice basé sur la sélection de gérants extraits de l’univers des mandats Global Low Carbon de la plateforme amLeague. Un nouvel indice dans l'univers ISR certes, mais surtout un indice performant.

Cliquez ici pour lire l'article

06 Juil 2021

Globalement, ce semestre a vu les portefeuilles des gérants actifs présents sur la plateforme amLeague ne pas atteindre leurs objectifs.

Par Antoine Briant, CEO de amLeague

Cliquez ici pour lire l'article

23 Mars 2021

Exemple d’un dictionnaire pour le thème “Clear Water” (extrait)

Exemple d’un dictionnaire pour le thème “Clear Water” (extrait)

Source: Invesco, uniquement à des fins d’illustration


À l'ère du numérique, l'intelligence artificielle offre aux gérants des perspectives totalement nouvelles en matière de traitement de l’information grâce à l'analyse systématique des données. Associée à l'expertise humaine, elle contribue à donner aux investisseurs un accès anticipé aux tendances de demain.


Par Dr. Martin Kolrep, gérant de portefeuille senior chez Invesco et vainqueur du 10 Years Award amLeague Europe Equities


Cliquer ici pour lire l'article

17 Mars 2021

Tommaso Sanzin

Tommaso Sanzin - Managing Director-Alternative Investment Solutions

A new partnership between UBP and amLeague, a specialised index provider, allows investors to combine the advantages of active investment management with those of passive index tracking. 

Cliquer ici pour lire l'article

15 Fev 2021

La collaboration entre amLeague et l’UBP permet d’exploiter de manière innovante la création d’alpha des meilleurs gérants de la plateforme.

Par Tommaso Sanzin - Managing Director - Atlternative Investment Solutions auprès de l'UBP dans Investir.ch

Cliquer ici pour lire l'article

21 Jan 2021

Le trophée pour la gestion la plus performante sur 10 ans pour le mandat Europe Equities (10 juin au 20 juin) est pour Dr. Martin Kolrep Invesco Ltd. avec une remarquable performance de +166% vs +96% pour STOXX Ltd. (now part of Qontigo) l’indice de référence 600 NR.

Félicitations Martin, en vous souhaitant le meilleur pour les 10 prochaines années !

Martin Kolrep   Performance sur 10 ans

14 Jan 2021

Des gérants actifs en mesure de battre le benshmark !

Bonne nouvelle : de nombreux gérants actifs ont démontré leurs capacités de stockpicking sans déroger aux règles strictes de la plateforme comparative amLeague.

Cliquer sur le lien pour lire l'article

08 Oct 2020

UBP AM a développé un fonds qui exploit la différence de performance entre amLeague_Euro50 et la référence du marché, l'EURO STOXX 50 NR.

Consultez les historiques de performance et le setup du produit ici : Cliquez ici pour lire l'article

11 Août 2020

Martyn Jones, Lion Trust   Chris Foster, Lion Trust

"La situation est unique et évolutive et il n’existe pas d’exemples contemporains qui puissent servir de référence."

Cliquez ici pour lire l'article
30 Juil 2020
Plus de 600 bps de mieux que le benchmark sur le 1er semestre 2020. Etude détaillée ci-dessous.
Cliquer ici pour lire l'article
28 Juil 2020
Martin Kolrep 
Martin Kolrep (INVESCO) is one of the first amLeague portfolio managers: 10 years since start on amLeague Europe Equities, present on amLeague Global Low Carbon since inception (Dec 2015). He provides us with his analysis of its management on its Low Carbon portfolio, combining Low Vol and Low Carbon impact. Thank you Martin ! 
Cliquer ici pour lire l'article
30 Juin 2020
17 Juin 2020
"Il serait plus facile de surperformer les marchés en période baissière car les risques sont prédictibles, alors que les rendements positifs sont difficiles à prédire et relativement uniformes". Par Etienne Vincent Head of Quant Strategy and Marketing chez OSSIAM
Cliquez ici pour lire l'article
24 Fev 2019
Malgré les importants obstacles auxquels les marchés européens d’actions sont confrontés cette année, les raisons d’investir ne manquent pas. La fermeté des perspectives de croissance des bénéfices, le caractère attractif des niveaux de valorisation et les catalyseurs de performance propres aux entreprises peuvent contribuer à dynamiser les résultats boursiers...
Cliquez ici pour lire l'article
15 Nov 2018
amLeague Partner Sustainalytics published an interesting white paper dedicated to its ESG RISK RATINGS Methodology.
Cliquez ici pour lire l'article
19 Sep 2018

Edmond Schaff de Sanso IS explique devant les caméras d'AGEFI TV comment il fabrique ses indices à base de portefeuilles amLeague Global Equities Low Carbon‎ pour offrir une gestion decarbonnee et performante

13 Juin 2018
Responsable Actions et allocation d'actifs chez Swiss Life AM, Tatjana PUHAN vient d'écrire un article consacré...à l'allocation d'actifs en actions. Tout est normal. Le titre de l'article nous permet de visualiser ("Dans la salle des machines"), le fond aborde l'utilisation du concept de risk premia guidé par les facteurs pour maximiser le profil risque/rendement du portefeuille.
A lire ici (en anglais)
01 Juin 2018
Lucy Mac DONALD (ALLIANZ GI) est un des gérants historiques du mandat Global Equities, présent dès le lancement en décembre 2011, et y enregistre l'un des plus beaux track records. Nous sommes heureux de vous présenter son article "Investing in The New Digital Economy" (en ENG et en FR) qui explique clairement les enjeux de la valorisation des actifs numériques et leur influence sur celle du portefeuille qui les détient.
Lire l'article
08 Fev 2018
Les seuls outils publics de comparaison de performance des gérants sont les classements de fonds alors même que tous les professionnels connaissent parfaitement leurs limites, dont la plus évidente est la réputation justifiée de vouloir forcer à entrer dans des catégories dites homogènes...
par www.investir.ch - Lire l'article
01 Déc 2017
Nicolas Simar, responsable des stratégies actions high dividend chez NN Investment Partners explique à NewsManagers la philosophie d'investissement de son mandat Euro Equities chez amLeague, par Réjane Reibaud  

21 Nov 2017
Interview réalisée Pierre Gelis pour Funds Magazine.

Quelle méthode de valorisation vous semble efficace dans notre environnement de taux d’intérêt négatif ?

Les outils de valorisation classiques sont toujours valables car fondamentalement rien n’a changé, nous sommes toujours dans le même monde et les entreprises n’ont pas changé. Cependant les multiples de valorisation accordés à certains secteurs me semblent exagérés. Tel est le cas des valorisations atteintes dans le segment aliments et boissons. Dans l’environnement actuel de taux d’intérêt très bas ou négatif, s’appuyer sur le fait qu’il s’agit d’un secteur très stable en termes de bénéfices et de cashflow propulse les ratios cours sur bénéfices vers 20, 25, 35 fois, ce qui me semble farfelu. Je me méfie beaucoup des tentatives de me convaincre de surpayer une action parce qu’elle serait censée se comporter comme une obligation.

Qu’est-ce qui vous choque le plus ?

Il faut faire attention aux multiples que la bourse accorde mais pas nécessairement aux outils dont on se sert. Finalement le marché est schizophrène parce qu’il accepte des multiples très élevés à certains secteurs et en même temps pour d’autres secteurs, comme l’énergie, les multiples restent déprimés alors qu’ils présentent une meilleure exposition positive à ce qui pourrait se passer dans les mois à venir. En théorie on accorde une prime à la sécurité. C’est logique de surpayer la visibilité lorsque la croissance reste faible, que la progression des bénéfices stagne. Mais maintenant l’économie s’est rétablie et les bénéfices augmentent si bien qu’il n’est plus logique de surpayer la croissance des bénéfices.

Dans votre processus de gestion, comment déterminez-vous le nombre d’idées nécessaires à la construction du portefeuille ?

Nous avons habituellement près de 55 lignes en portefeuille. Ce nombre me donne à la fois une bonne diversification des risques spécifiques à chaque titre mais en même temps recèle des convictions suffisamment fortes pour que chacune participe positivement à la performance du fonds. C’est un équilibre entre deux forces que sont la diversification et la contribution positive à la performance. Et puis il y a un aspect humain, 55 lignes sont maîtrisables pour un gérant, nous pouvons suivre convenablement le contenu du portefeuille.

Oui mais comment obtenir que les positions puissent délivrer de la performance le plus régulièrement possible ?

Le fait qu’il existe une corrélation étroite entre le prix que l’on paie et la performance future est la raison pour laquelle je ne modifie pas la politique de gestion. Nous gardons l’esprit ouvert, nous accordons une grande attention aux aspects macroéconomiques et fondamentaux des entreprises si bien que les idées d’investissement intéressantes changent. En reproduisant le même processus, idée par idée, secteur par secteur, à la longue nous créons un portefeuille compatible à l’extériorisation de performances positives. Et ça semble marcher bien que certains trimestres soient décevants. Cette année, par exemple, j’ai eu un mauvais premier trimestre, un bon deuxième trimestre et un troisième trimestre assez neutre. Certaines idées tardent un peu à délivrer de la performance. L’énergie par exemple est un secteur qui aurait dû marcher plus tôt cette année. J’ai renforcé la position. Les étoiles me semblent maintenant assez bien alignées pour que ce secteur réalise une bonne performance à long terme. De temps à autre, il faut être un peu patient. C’est une autre raison pour laquelle je maintiens une certaine diversification.

Comment faites-vous pour éviter que les idées débouchent sur une concentration de risques cachés ?

Que ce soit à la vente ou à l’achat, nous étudions chaque titre mais aussi les interactions sur le portefeuille. Est-ce que cette décision crée un risque spécifique, est-il voulu ? L’expérience de chaque membre de l’équipe est très utile car elle nous apporte une compréhension profonde des marchés européens, des corrélations et des non-corrélations entre les secteurs et les titres. Nous travaillons ensemble depuis des décennies. En plus de cette approche qualitative, nous procédons à un contrôle quantitatif des risques, ce qui permet de surveiller les ratios de volatilité, de concentration et de contribution à la tracking error. Le plus souvent cette analyse confirme ce que je pensais au départ. De temps à autre, il me faut procéder à de petits ajustements. L’historique de performance du fonds Invesco Euro Equity Fund montre que nous captons plus de valeur que nous en perdons par rapport à notre indice de référence, le MSCI EMU NR.

Selon vous quelle est la différence entre valorisation et value ?

C’est surtout dans l’esprit. Si je me décrivais en tant que gérant value, je donnerais une mauvaise image de ce que je fais et ma façon de raisonner. Certes, très souvent les concepts de valorisation et value sont assez proches. L’analyse sur cinq ans du fonds montre que la plupart du temps le portefeuille est investi en actions value. Cependant l’année dernière j’avais acheté une belle position dans Ryanair qui est une valeur de croissance classique. A ce moment-là, la valeur était disponible à un prix bradé. En termes de valorisation je ne peux pas ignorer les opportunités qui existent en dehors du segment des actions réputées value. J’ai donc acheté Ryanair pendant l’été 2016 et je l’ai revendu cet été avec une très belle performance obtenue plus rapidement qu’attendu. C’est la raison pour laquelle je donne la primauté à la valorisation sous-jacente et non pas seulement au caractère value.

Pierre Gelis, Funds Magazine
06 Sep 2017
Le mois d'août a été un mois plutôt difficile pour les participants à la plateforme institutionnelle amLeague. Sur le mandat en euro, seulement deux sociétés de gestion parviennent à afficher sur la période une performance positive... par Réjane Reibaud Lire l'article
06 Juil 2017
Le mois de juin a été particulièrement difficile pour les gérants participant à la plateforme amLeague. Sur un mois,...par Réjane Reibaud Lire l'article
Résultats par page